Comment utiliser les Indicateurs de performance Web pour un site relié à une émission de télévision

par Simon Lamarche (anglais)

Pour savoir si une émission de télévision est populaire, plusieurs diffuseurs ne se fient qu’à un seul chiffre, l’auditoire. C’est généralement le chiffre qui sera pris en considération pour décider si une émission sera reconduite ou non. Sur Internet, certains s’arrêtent souvent à la mesure de l’achalandage, mais s’ajoute à celle-ci un nombre impressionnant d’autres indicateurs de performances qui permettent de connaître vos visiteurs de beaucoup plus près.

En effet, de nouveaux outils comme Google Analytics et de nombreux autres outils gratuits (ou presque) permettent d’évaluer plusieurs centaines d’indicateurs de performance. Attention au piège inverse : trop de chiffres se traduit souvent par peu d’aide à la décision. Combien de fois avez-vous regardé un rapport de statistiques d’un site Internet sans y trouver ce que vous vouliez réellement? Ce syndrome d’infobésité est classique et est pourtant simple à corriger; il passe par la fixation d’indicateurs de performances adéquats pour votre modèle d’affaires.

Voici quelques exemples de bons indicateurs pour un site relié à une à émission de télévision. Ces indicateurs ne sont pas nécessairement adéquats pour toutes les situations, mais ils sont généralement une très bonne base pour évaluer la santé d’un site.

Le comportement du visiteur
Souvent les plus consultées et les plus simples à analyser, les données reliées au comportement du visiteur donne la tendance générale d’un site. On y retrouve notamment le nombre de visiteurs, la proportion des « visiteurs de retour » et le taux de rebonds.

En ce qui a trait aux visites, il est souvent bénéfique d’isoler les heures avant, pendant et après une émission afin d’évaluer comment celle-ci influence la performance de votre site. Un haut niveau de « visiteurs de retour » au courant d’une même saison est généralement positif puisqu’il démontre un intérêt pour le contenu du site.

L’engagement
Les indicateurs reliés à l’engagement ont pris de plus en plus de place au courant des dernières années notamment grâce à la performance accrue des outils. En effet, il est bien d’avoir des visites, mais est-ce que ces visiteurs démontrent un intérêt réel pour le contenu du site Internet? Afin de mesurer l’engagement, des indicateurs comme le temps sur le site, la durée entre les visites (recency), la loyauté et l’interaction seront évalués.

Une des erreurs les plus communes est d’utiliser majoritairement des moyennes. Par exemple, plusieurs analyseront le temps moyen sur un site Internet en ne se fiant qu’à la moyenne de l’ensemble du site (ex. 8,5 minutes). Cette information est beaucoup moins intéressante que de savoir que 80 % des visiteurs restent moins de 1 minute, 10 % reste 1 à 20 minutes et 10 % restent plus de 21 minutes. La durée entre les visites est très utile pour évaluer si une émission hebdomadaire génère des visites conséquentes ou si le site Internet est vu plus ou moins souvent que celle-ci. L’interaction est une des données les plus probantes quant à l’engagement puisqu’il indique un intérêt réel de la part de l’internaute à exécuter une action sur le site comme le fait d’écrire un commentaire, jouer à un jeu, s’inscrire à un flux RSS, etc.

La performance des contenus
Ces indicateurs permettent de connaître les contenus qui intéressent réellement vos visiteurs et conséquemment apprendre à leur donner ce qu’ils veulent. Deux indicateurs importants sont la proportion des visiteurs ayant vu un contenu en particulier et le temps passé sur un contenu interactif.

La proportion des visiteurs ayant vu un contenu est un bon indicateur de l’intérêt pour celui-ci. Par exemple, si des huit capsules vidéos mises en place, deux semblent ressortir du lot comme étant regardées beaucoup plus fréquemment, il serait judicieux de s’en inspirer pour les prochaines capsules à mettre en ligne. Dans le même sens, si le temps passé sur un jeu est beaucoup plus grand que dans tous les autres, celui-ci est probablement plus apprécié et pourrait être bonifié dans une future version du site.

La performance des sources de trafic
Google, Twitter, Facebook, le site du diffuseur, des courriels, des visites directes, voilà quelques sources de visites vers un site relié à une émission de télévision. Reste que ceux-ci ne génèrent pas nécessairement la même qualité de visites.

En sachant quelles sont les sources qui génèrent les meilleures visites, il est possible de leur accorder une plus grande importance afin que ces sources améliorent de façon encore plus prononcée les performances d’un site. Par exemple, en sachant que le diffuseur génère des visites plus longues et où le niveau d’interactivité est plus élevé, il pourrait être bénéfique de négocier de l’espace additionnel sur son site.

La satisfaction des visiteurs
Même en exploitant tous les indicateurs efficacement, la meilleure information vient souvent directement du visiteur par l’entremise d’un sondage.

Ces sondages réalisés en ligne directement sur le site permettent entre autres de connaître la satisfaction des visiteurs en fonction de différents critères tel que le genre, le sexe, l’âge, etc. afin de s’assurer que le site répond bien à la clientèle visée. Il est aussi extrêmement pertinent de combiner la satisfaction des visiteurs aux indicateurs quantitatifs explorés plus tôt. Il est alors possible de tirer des conclusions croisées du type : « 80 % des visiteurs ayant joué à ce jeu sont satisfaits vs seulement 40 % pour le reste des visites ».

Il reste tout de même quelques défis technologiques
La démocratisation des outils de mesure de performance Web ainsi que la disponibilité de documentation de référence pour les développeurs ont permis à plusieurs organisations d’obtenir des statistiques beaucoup plus fiables et utiles qu’auparavant. Reste qu’il est encore facile aujourd’hui de réaliser des erreurs d’implémentation coûteuses puisqu’elles empêcheront de comprendre les visiteurs et de réagir en conséquence. Il est donc primordial de s’assurer que les outils sont configurés adéquatement et prêts à être questionnés avant de se lancer dans un projet de suivi des performances Web.


L’ensemble des commentaires se trouvent dans la version anglaise.
Si vous êtes déjà enregistré sur
Bell Fund Bliki cliquez ici pour laisser un commentaire
Pour vous enregistrer sur Bell Fund Bliki cliquez ici

WordPress Themes